• Le loup qui voulait manger le Père Noël

    Depuis l'aube, le loup guette, immobile derrière un arbre, les pattes dans la neige, les fesses dans les courants d'air, la queue battue par les vents.
    Il attend quelque chose à se mettre sous la dent, bien dodu, bien tendre... Vient à passer le père Noël qu'il prend pour le Chaperon Rouge.
    Grave erreur ! Car le père Noël est particulièrement de mauvaise humeur...

    Voici le travail mené autour de ce livre :

    Questionnaire Le loup qui voulait manger le Père Noël

     

    « La princesse à la gommeAh les bonnes soupes »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :